Nos politiciens ont décidé de créer   un Syndicat Mixte Ouvert  composé des EPCI, de la Région et du Département, avec exercice de la compétence  eau et assainissement 

Cette structure devrait voir le jour le 1er septembre 2020

Une réunion de plus , pour  ne rien dire de concret,   gagner du temps, et  amuser  la galerie, 

La décision la plus importante qui a été prise et qui est passée inaperçue et qui, malheureusement,  n’a pas fait l’objet de commentaires ( hélas) est la chasse aux «  mauvais payeurs ».

En effet, il a été décidé de demander au PRÉFET et au DR FIP, c’est-à-dire au directeur des IMPÔTS  ( nous qui  croyions que  nous étions en décentralisation) d’assurer LA FACTURATION ET LE RECOUVREMENT des recettes.

Autrement dit, les abonnés qui ne paient pas l’eau ( et on peut les comprendre : le service n’étant pas rendu avec des coupures incessantes) vont être traqués par la direction des Finances Public ( ex impôts). Avec SAISIE SUR LE  SALAIRE.

Bref, les élus qui ont été incapables de régler le problème  de l’eau,  APPELLENT A LA REPRESSION FINANCIERE, contre les citoyens qui souffrent déjà de leurs conditions de vie. Et cela en pleine crise sanitaire, économique et sociale.

Il faut dénoncer cette facilité des élus à venir ponctionner les poches des citoyens au lieu de régler le problème de l’approvisionnement en eau , en  faisant appel  aux services de l’Etat POUR RÉPRIMER LES SOIT DISANT  MAUVAIS PAYEURS.

GUADELOUPÉENS SORTEZ DE VOTRE PASSIVITÉ . INDIGNEZ VOUS ET DEMANDER DES COMPTES  À CEUX QUI ONT BIEN PROFITÉ  DES LARGESSES DU SIAEAG

 Alain  PLAISIR 

  Président du   CIPPA

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans : Eau

Laisser un commentaire