Rappelons nous dans quelle condition la France de Charles X accepta finalement de reconnaître l’indépendance d’HAÏTI en  1825, en échange d’une dette de 150 millions de francs –or..

Ces paiements ont été effectués de 1825 à 1950.

MAIS CE N’ EST PAS TOUT

  • En 1804, lors de  la commémoration de l’indépendance Haïtienne, les autorités françaises refusèrent d’envoyer une délégation officielle à Haïti. Le gouvernement se disant fort mécontent d’un mauvais payeur, arguant que le rythme du paiement de la dette n’était pas assez rapide.
  • En 2004, lors des cérémonies du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti, les autorités françaises en arrivèrent à la même conclusion, mais pour d’autres raisons
  • EN 2015, le président français en visite à Haïti,  à la suite du tremblement de terre de 2010, affirma ( généreusement) que la France avait certes une dette morale vis-à-vis d’Haïti, mais qu’il était hors de question d’accepter toute discussion sur une forme quelconque de réparation monétaire à verser par l’Etat français.

A travers cette page d’HISTOIRE on comprend un peu mieux comment le capitalisme français à pris son essor et pourquoi Haïti a été pénalisé et sanctionné dès les premiers jours de son indépendance.

Alain PLAISIR

Président du CIPPA

Print Friendly, PDF & Email
Publié dans : BLOG

Laisser un commentaire