Depuis la consultation de décembre  2003 , les ex communes de la Guadeloupe : SAINT-MARTIN et SAINT-BARTHÉLEMY sont régies par l’article 74 de la constitution.

SAINT-BARTHÉLEMY  qui est même devenue un PTOM  jouit d’une relative autonomie et envisage d’aller  plus loin dans la voie d’une large autonomie .

La GUYANE et la MARTINIQUE sont devenues des  COLLECTIVITÉS UNIQUES régies par l’article 73.

Par consultation locale le 24 janvier 2010, les Guyanais ont opté pour une collectivité unique

La loi du  27 juillet a créé la collectivité territoriale de Guyane ( CTG) et ce changement est devenu effectif en mars 2015.

Par consultation locale du 24 janvier 2010, les électeurs de Martinique ont décidé d’évoluer vers une COLLECTIVITÉ UNIQUE. Cette nouvelle organisation administrative est entrée en vigueur en Décembre 2015

La Guadeloupe reste le  seul pays de la Caraïbe sous dépendance de la France à avoir  choisi l’immobilisme.

Nos petits roitelets préférant garder deux assemblées pour pouvoir augmenter la chance d’avoir un mandat, une présidence ou une vice-présidence avec les avantages y afférents.

Ils continuent à faire peur à la population en agitant l’épouvantail  de l’indépendance.  En attendant, ce sont les contribuables guadeloupéens  qui paient le fonctionnement de cette multitude de structures ( inefficaces).

IL EST TEMPS QUE LES CHOSES CHANGENT

                                                                                       Alain  PLAISIR

                                                                             Président du CIPPA

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire