Dans la confusion politique actuelle, il est bon d’affirmer qui nous sommes :

 Le CIPPA est un parti politique autonomiste qui milite pour que  la  GUADELOUPE soit un PAYS  et TERRITOIRE d’OUTRE-MER  dans le cadre de l’article 74 de la constitution Française et  de l’article 200 du Traité de Fonctionnement de l’Union Européenne.

Il aurait tellement plus facile pour nous de nous cacher, de faire de  la politique politicienne, de dire  «voter pour nous !  nous allons régler le problème de l’eau ! nous allons revitaliser les centres bourgs ! nous allons mettre en place un plan Marshall ! etc».  Un jour à gauche, un jour à droite…. Dire que le changement est possible dans le cadre départemental .

Nous ne nous  sommes pas abaissés à cacher notre orientation, notre  objectif, nous ne nous sommes pas cachés pour dire que nous sommes pour une Alternative politique.

 Dès notre création, en 2009, nous avons affirmé que  nous sommes pour l’Écologie, le Féminisme et l’Internationalisme.

Dire la vérité  n’est pas simplement une question morale, nous pensons qu’il est temps de parler vrai  aux guadeloupéens. Nous pensons que les guadeloupéens sont des citoyens capables d’entendre une explication économique et  politique.

Une explication politique qui dépasse le cadre habituel des luttes de pouvoir

Nous avons confiance en l’intelligence des Guadeloupéens.

C’est bien pourquoi nous ne confondons pas simplicité et simplisme.

Les sujets que nous abordons quelquefois, semblent ardus, mais ils sont indispensables pour comprendre la complexité du monde qui dépasse, hélas,  le cadre de l’archipel Guadeloupéen.

 Tous nos écrits n’ont qu’un seul but, amener à ce désir de savoir,  un peu plus  que ce qu’on nous assène au quotidien.

Il est bon de lire, pour avoir les éléments utiles à la compréhension du monde. C’est cette compréhension du global qui permettra d’agir efficacement localement «PENSER GLOBAL AGIR LOCAL».

 Cela demande un effort, cela nous demande un effort, beaucoup d’abnégation,  mais si nous voulons sortir de l’impasse où nous a conduit 40 ans de politique politicienne, nous n’avons pas le choix.

il faut lire pour,  comme dirait Frantz FANON : «  deux ou trois vérités jettent sur le monde leur essentielle clarté »

                                                                 Alain PLAISIR

                                                             Président du CIPPA

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire