Sans trop de surprise , le référendum organisé ce dimanche 4 Octobre en Kanaky s’est soldé par la victoire du « NON » à la question : «  voulez vous que la Nouvelle Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante. Le Non récolte 53,26 % des voix face au oui (46,74 %). Au-delà de son verdict, ce scrutin est également marqué par une forte participation, qui s’élève à 85,64 %.

Même, si l’écart entre le Non est le oui  n’est pas important et se resserre par rapport au référendum de 2018, cette victoire du Non était attendu.

En effet, il faut  noter que ce référendum  n’avait aucun rapport avec un référendum d’autodétermination, lequel devrait concerner en premier lieu que le peuple colonisé, c’est-à-dire les Kanaks

Un troisième scrutin resterait théoriquement encore possible d’ici à 2022.

Alain Plaisir

Président du CIPPA

Laisser un commentaire