Depuis plus de deux mois les ouvriers de la carrière de Rivière Sens à Gourbeyre sont en grève. Leur patron, un dénommé PRAVAZ, reste sourd à leurs revendications.

Ces ouvriers ne demandent que l’amélioration de leurs conditions de travail et une revalorisation de leurs salaires.  Rien d’extraordinaire, car ils travaillent, tous les jours, au péril de leur vie dans cette montagne qui est devenue instable après plusieurs décennies de travaux, à grand renfort d’excavateurs et de pelles mécaniques.

Après s’être enrichie dans la banane, la famille PRAVAZ a obtenu, il y a déjà plusieurs années, UNE CONCESSION GRATUITE POUR EXPLOITER UNE CARRIÈRE SUR LE FLANC DES MONTS CARAÏBES.

GRATUIT, c’est –à-dire qu’elle a obtenu le droit d’exploiter, pour son seul profit, ce BIEN COMMUN.

Un BIEN COMMUN, c’est-à-dire qui ne peut appartenir à nul individu. Il n’est pas appropriable. C’est pour cette raison, que toute concession accordée doit se faire dans un cadre strict et sous certaines conditions. 

PRAVAZ refuse de négocier, il doit se dire, comme un autre patron en mai 67 : « Quand les nègres auront faim, ils viendront travailler »  

Il se sent d’autant plus fort, qu’il n’a aucun loyer à payer, aucune charge à assumer, pas de taxes à payer puisqu’il a obtenu le droit d’exploiter ce BIEN COMMUN gratuitement.

Nous disons donc gratuitement, c’est-à-dire, qu’il ne subit aucune pression financière pour l’inciter à négocier. Ayant d’autres revenus, il peut attendre tranquillement, que les ouvriers reprennent, humiliés,  le travail.

Dans ce contexte le maire de Gourbeyre, dont la municipalité a accordé la concession, ne peut pas rester inerte, il ne peut pas se « laver les mains » comme Ponce Pilate. Il doit faire pression sur PRAVAZ, afin que ce dernier entame, au plus tôt, les négociations avec les travailleurs en grève.

Le CIPPA APPORTE SON TOTAL SOUTIEN À CES TRAVAILLEURS pour la satisfaction de leurs justes revendications.

                                                                             Alain PLAISIR

                                                                      Président du CIPPA

                                    

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire