logo


Maintenant que l’épidémie du covid19, a pratiquement vidé les hôtels et qu’il est à craindre que cette année soit une année catastrophique pour le tourisme, à cause de la raréfaction des vols transatlantiques et du confinement ( même partiel.), les hôteliers, les restaurateurs se sont subitement rappelés qu’il y avait une clientèle guadeloupéenne.
Comme les exportateurs de melon, ils se rendent compte qu’il y a un potentiel de clients dans l’archipel.
A grand renfort de discours patriotiques, ils essaient de séduire les habitants du pays. En effet… l’argent n’a pas de couleur.
Ils font actuellement, des yeux doux, à la clientèle guadeloupéenne ( eux, ils disent locale),
Pourtant dès 2008, dans mon livre CONQUETE DU MARCHE INTERIEUR, je disais :

« Le tourisme ne doit pas être pensé uniquement comme destination pour les Européens et les gens venus d’ailleurs. Il ne doit pas négliger le TOURISME INTERIEUR, c’est-à-dire, la fréquentation des restaurants, gîtes et hôtels par la population Guadeloupéenne. Pour cela il faut une promotion des sites guadeloupéens auprès de la population. Le caractère d’archipel de notre pays offre de grandes possibilités de découvertes à un prix bien inférieur que pour les destinations extérieures. »

Alain PLAISIR
Président du CIPPA

Laisser un commentaire