25/02/2024

Comment faire de la fiscalité un levier de développement économique ?

Read Time:1 Minute, 51 Second

Le mercredi 8 février, une conférence débat a été organisée par le GUSR, à Petit-Bourg, sur le thème “Comment faire de la fiscalité un levier de développement économique ?” Les intervenants étaient de choix : Guy LOSBAR, Président du GUSR et Président du Conseil départemental, Isabel MICHEL-GABRIEL, avocate fiscaliste, Alain PLAISIIR, du CIPPA et Didier PAYEN, chef d’entreprise.

Vous trouverez ci-dessous quelques commentaires lus sur le site du CIPPA :

Bonjour
Ce problème a été soulevé hier soir lors de la conférence et je voulais savoir ce qu’il en était au final pour Guadeloupe quant à cette nomination de commissaire en 2009 . Le but était d’apporter de l’aide aux TPE à l’export. Je sais que le texte n’est pas récent mais quelqu’un saurait-il si quelqu’un a effectivement été nommé à cette époque là ?
Merci d’avance si vous pouvez m’éclairer là dessus .

l y a bien un commissaire qui a été nommé. Et le marché Guadeloupe. Martinique existe. Avec un territoire fiscal unique pour le marché Antillais.Avec la baisse de la démographie nous sommes plus proche de 750 000 habitants que de 800 000. A noter que ce fameux commissaire n à fait qu entériner ce ce qui était en place depuis 2005. D ailleurs à l initiative des chefs d entreprises de la Martinique.

Merci Alain, je vais approfondir cette thématique. L’aide à l’essor des TPE est un axe important du développement économique en Guadeloupe.

« Quand on veut enterrer une décision, on crée une commission. » Clemenceau.
Nous apprenons que l’assemblée nationale a désigné trente parlementaires, dont deux Guadeloupéens, pour étudier les causes de la vie chère dans les DOM.
Beaux voyages en perspective ! de l’océan indien à la mer des caraïbes pour ces heureux députés
Parce qu’en réalité, depuis les rapports de l’autorité de la concurrence et du Sénat en 2009 , on connaît les causes de la vie chère dans les Dom. Et aussi les préconisations pour faire baisser les prix.
Mais il faut bien occuper ces parlementaires qui ont, sans doute, envie de se réchauffer au chaud soleil des Antilles-Guyane et de la Réunion.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Print Friendly, PDF & Email
Previous post Hommage à un Visionnaire Politique, Guy TIROLIEN
Next post SI TOUT ALLAIT POUR LE MIEUX…