Capture d’écran 2015-06-17 à 01.51.43Face à une situation quotidienne faite de difficultés croissantes pour la population (taux de chômage à plus de 20%, pauvreté et précarité croissantes, inégalités sociales grandissantes, taux de criminalité considérable…), et de profond mépris de l’Etat à son endroit, les travailleurs et le peuple guyanais se sont mis debout pour exprimer leur profond mécontentement et dire leur volonté de voir les choses changer. Car c’est quotidiennement que le peuple guyanais fait le constat de la dégradation de sa situation (services publics médiocres, peu de moyens pour la santé, encore moins pour la construction de collèges et lycées ; une jeunesse sans formation à l’abandon… occasionnant chômage et pauvreté, alors que dans le même temps, l’Etat et les européens peuvent dépenser des milliards d’euros pour faire décoller des fusées à Kourou, sans de véritables retombées économiques pour la Guyane.

Le peuple Guyanais debout, a donc décidé de paralyser l’ensemble de la vie et de l’activité économique et sociale, érigeant des barrages sur les principaux axes routiers par la population.

Ce mécontentement touchant l’immense majorité de la population (salariés, artisans, agriculteurs, petits commerçants et petits patrons…) est plus que légitime, et conduit le CIPPA à lui apporter son total soutien.

Pour le Bureau Politique

Alain PLAISIR

Laisser un commentaire