logo-neuf.jpg

Le Jeudi 13 Janvier 2014 nous avons eu droit à 8 pages de pub dans le quotidien local, à la gloire de l’Europe. Nous avons appris ainsi que l’Union Européenne a déversé dans notre pays des millions d’euros depuis 20 ans. Ces millions étaient censés nous permettre de rattraper notre retard. Si personne ne peut nier que l’aide européenne a permis de réaliser des infrastructures : aéroport, routes…etc., nul ne peut ignorer que le taux de chômage n’a cessé d’augmenter ces dernières années et que ce chômage est particulièrement dramatique chez les jeunes de moins de 25 ans. Que l’insatisfaction est généralisée, que les sols sont pollués avec la chloredecone et que nos populations souffrent des maladies du tiers monde : dengue, chikungunya, leptospirose…

Il aurait été honnête également de dire que la Guadeloupe contribue aux recettes de l’Union européenne.

La Guadeloupe en percevant des droits de douanes à l’importation des pays tiers (30% du montant total de nos importations) contribue aux recettes de l’Europe donc au budget européen.

Au lieu de cette propagande éhontée, il aurait été convenable ,si on voulait faire preuve de pédagogie, d’expliquer au Guadeloupéen que chaque fois qu’il achète une voiture japonaise, ou des ouassous venant du Viêt-Nam… il paie un droit de douane qui alimente le budget de l’Europe, que la Guadeloupe ( donc les Guadeloupéens) est un contributeur au même titre que les principales régions européennes

Il aurait été juste aussi de dire que la production agricole et industrielle de la Guadeloupe s’est effondrée ces 20 dernières années au profit des importations et que notre balance commerciale n’a jamais été aussi déficitaire.

Ce type de publicité en faveur de l’Union Européenne frise l’indécence à l’égard des Guadeloupéens : il faut y mettre un terme aujourd’hui même.

L’élection européenne de mai 2014 sera l’occasion pour le CIPPA de provoquer le débat qui doit absolument avoir lieu sur le statut de la Guadeloupe au regard du droit européen

Alain PLAISIR

Président du CIPPA

Laisser un commentaire