logo

Capture d’écran 2015-06-17 à 01.51.43

L’Hôtel Manganao liquidé, ce n’est qu’un hôtel de plus dans la liste des nombreux hôtels qui ont fermé leurs portes ces dernières années avec leurs cortèges de licenciements. Depuis 2000, la Guadeloupe a enregistré une diminution d’environ 40 % du nombre de chambres, soit un peu plus de 2 000 chambres qui n’ont pas été remplacées. Le mouvement s’est accéléré depuis 2004. Beaucoup d’hôtels ont fermé (32 sur 87), d’autres sont sous perfusion, comme les hôtels KARIBEA. Quant à l’hôtel Fort-Royal, il a procédé, il n’y a pas très longtemps, au licenciement de cinq de ses salariés pour raison économique.

Que sont devenues les belles promesses des « retombées touristiques « de la coûteuse route du rhum de 2014… ! Faut-il alors, s’étonner de la désaffection des touristes pour notre pays, quand l’eau ne coule que par intermittence dans les robinets et que le problème du traitement des déchets n’est toujours pas résolu. On ne peut pas dissocier l’échec du tourisme de la gestion globale de la Guadeloupe. La responsabilité de l’échec économique et social en cours, incombe à ceux qui auraient dû créer les conditions du développement économique de notre pays.

Il n’y a aucun doute, c’est l’échec de la troïka : Lurel, Borel-Lincertin, Brudey, dont les deux derniers, ont été, ou sont encore en charge, directement, du tourisme en Guadeloupe.

Après ce désastre économique, on aurait pu s’attendre à plus de modestie de la part de ces responsables. Au contraire, ils se bombent le torse et font preuve d’une auto-satis faction indécente.

On ne garde pas une équipe qui perd. Les élections régionales sont l’occasion de renvoyer, dans ses foyers, cette équipe qui conduit, chaque jour, un peu plus la Guadeloupe à la catastrophe.

On peut compter sur le CIPPA, pour mettre à nu, dans les prochains jours, le bilan de cette équipe là.

Po/le BP

Président Alain PLAISIR

0690 6195 91

Bougofone: 0690.61.95.91

Intewnet: www.cippa.gp

Facebook: www.facebook.com/guadeloupe.cippa

Laisser un commentaire