logo

Capture d’écran 2015-05-30 à 22.34.47

Beaucoup de Guadeloupéens ont été choqués et  se sont sentis humiliés par les propos de Nicolas Sarkozy sur nos ancêtres les Gaulois. Malheureusement, Ils le sont beaucoup moins quand les Européens nous désignent comme des ultras marins ou des domiens. Il faut dire que notre propre élite : politique, intellectuelle et économique, répète comme des perroquets,  avec un mimétisme consternant, ces appellations inventées par les eurocrates de Paris et de Bruxelles.

Nous ne sommes pas des descendants de Gaulois mais nous revendiquons fièrement être des ultra-marins.

Sarkozy peut-il avoir un grand respect pour nous, quand en 2009, en plein  mouvement social Guadeloupéen, il affirmait que nous étions arrivés  à la fin d’un cycle historique en outre-mer et que le statut-quo n’était plus possible.  Il demandait alors à messieurs Lurel et Gillot , de lui présenter, un projet guadeloupéen. Au lieu de mobiliser les Guadeloupéens autour de l’élaboration de ce projet, les deux exécutifs ont tergiversé, rusé, gagné du temps…pour finalement ne rien proposer. Comment voulez vous après que nous soyons respectés, quand nous refusons d’assumer nos responsabilités ?

Asé pléré an nou lité.

Alain Plaisir

Président du CIPPA

 

Laisser un commentaire