logo

Ici même , nous vous avons conté l’histoire de ce terrain que la municipalité de Gourbeyre veut vendre à un particulier pour la modique somme de 18 000 euros, sous prétexte que ce terrain n’est pas constructible.
Pour bien comprendre les enjeux et la légèreté de la majorité municipale de Gourbeyre, il faut imaginer cette situation :
Vos parents vous ont légué un terrain, et sur ce terrain, ils ont construit une magnifique villa, qui a été rénovée entièrement il y a moins de 20 ans. Arrive un acquéreur, il vous demande d’acheter le terrain et vous lui vendez ce terrain, comme s’il n’y avait pas de maison dessus. Vous vendez le terrain au prix du domaine, c’est-à-dire a un prix dérisoire.
C’est exactement ce qui risque de se passer à Gourbeyre, où la municipalité veut vendre un terrain où est implanté une mini centrale hydro électrique, qui pendant des années a permis l’éclairage publique des communes de Gourbeyre et de Basse-Terre.
Après enquête de notre part, nous savons que ces minis centrales, se vendent très bien en France. Et il est fort possible que se soit l’intention du nouvel acquéreur.
Quelque soit ces motivations, nous ne voulons pas être dépouillés de nos capacités de production et du pillage de nos richesses. Comme cela a été avec la vente de notre centrale géothermie de Bouillante , à une entreprise étrangère.
C’est pour cette raison, que ce samedi 16 novembre 2019, des citoyens guadeloupéens ont créé un collectif avec comme objectif d’empêcher :
– La vente à cet acquéreur
– De créer une société avec financement participatif
– De se rendre acquéreur du terrain et de la centrale
– De faire fonctionner cette centrale pour produire et vendre l’électricité
Pour l’instant dans le collectif, nous avons des cadres de haut niveau de l’EDF à la retraite et d’autres citoyens qui ont décidé d’apporter leur force militante et leurs compétences.
Nous ferons bientôt une conférence publique pour donner plus d’informations à la population . AFFAIRE A SUIVRE

Alain PLAISIR
Président du CIPPA

Publié dans : BLOG

Laisser un commentaire