Lors des élections régionales de 2010, le CIPPA avait présenté un programme qui a gardé toute son actualité trois années après.

La Guadeloupe ne peut faire l’économie d’un véritable projet de développement pour réduire le chômage et donner une perspective à la jeunesse. Aussi, les élections régionales des 14 et 21 mars sont l’occasion pour vous d’exprimer par votre bulletin de vote, la volonté d’un changement profond de la gestion du pays.

Alain Plaisir, tête de liste, dont l’intégrité et la compétence sont incontestables, est porteur d’une grande ambition pour la Guadeloupe.
Notre projet s’articule autour de 29 propositions

  1. Nous allons conquérir notre sécurité économique et notre souveraineté alimentaire par la protection de notre marché intérieur et en favorisant la production locale.
  2. Nous supprimerons toutes les taxes locales perçues sur les matériels et les intrants pour permettre le développement de la pêche.
  3. Nous mettrons tout en œuvre pour que le gel des terres agricoles soit une réalité.
  4. Nous rendrons accessibles tous les produits de première nécessité pour toutes les familles en situation de précarité par l’octroi d’un chéquier régional.
  5. Nous mettrons en place une fiscalité indirecte juste, en supprimant l’octroi de mer sur les produits de première nécessité, pour améliorer le pouvoir d’achat des familles les plus modestes.
  6. Nous aiderons les personnes à mobilité réduite pour l’achat de matériel faiblement remboursé par la Sécurité Sociale.
  7. Nous appliquerons d’une manière stricte la réglementation concernant l’obligation de recruter les personnes à mobilité réduite.
  8. Nous exigerons l’application de l’article 410-2 du code du commerce pour réglementer le prix des produits de première nécessité et ainsi lutter contre la pwofitasyon.
  9. Nous adopterons un plan pluriannuel de soutien financier destiné aux porteurs de projets, aux petites entreprises et aux auto-entrepreneurs afin de réduire le chômage et favoriser toutes les initiatives des Guadeloupéens qui n’ont pas de gros moyens d’investissement. Nous encouragerons le microcrédit pour permettre à tous les porteurs de projet d’accéder au crédit.
  10. Nous créerons un Conseil Régional de protection de la jeunesse qui proposera un encadrement scolaire et associatif permettant à nos enfants d’obtenir un soutien éducatif afin d’accéder à une scolarité et une formation adaptées pour préparer leur avenir.
  11. Nous développerons la formation initiale, professionnelle et permanente.
  12. Nous réactiverons nos solidarités traditionnelles, et nous encouragerons les initiatives culturelles afin de redynamiser les liens entre Guadeloupéens.
  13. Nous donnerons une priorité à la reconstruction des écoles et des bâtiments publics, ne répondant pas aux normes parasismiques.
  14. Nous relancerons l’industrie du bâtiment par la mise en place et la prise en compte financière d’un diagnostic de qualité environnementale pour inciter les particuliers à réaliser des travaux pour améliorer la gestion de l’eau, de l’énergie, le confort thermique.
  15. Nous nous engageons à protéger l’économie sociale et solidaire
  1. Nous mettrons en œuvre une politique volontariste pour acquérir dans les 20 ans qui viennent l’autonomie énergétique en développant les énergies renouvelables afin de réduire sérieusement nos dépenses et notre dépendance vis à vis de l’extérieur.
  2. Nous préconiserons la tolérance zéro envers les zones dégradées sur le plan sanitaire et hygiénique afin de rendre la Guadeloupe propre et belle.
  3. Nous appliquerons le principe de coopération gagnant-gagnant entre les pays de la Caraïbe et la Guadeloupe.
  4. Nous fixerons comme objectif de diminuer de 50% en 6 ans le nombre de morts sur les routes en supprimant les zones accidentogènes, en éclairant les voies publiques, en construisant des trottoirs et des pistes cyclables.
  5. Nous ferons une étude de faisabilité pour la mise en service d’un tram train.
  6. Nous instaurerons un système de transport maritime permettant de rendre le transportdes personnes et des marchandises moins coûteux et plus écologique.
  7. Nous mettrons en place une véritable continuité territoriale entre les îles de notre Archipel en subventionnant les déplacements inter-îles, afin que les Guadeloupéens puissent se déplacer et prendre des vacances au moindre coût sur l’ensemble du territoire.
  8. Nous prendrons avec les professionnels du tourisme, des initiatives pour développer des produits touristiques autour de la réalité et de l’identité de la Guadeloupe par la mise en valeur de tous ses atouts.
  9. Nous soutiendrons les athlètes de haut niveau, mais également le sport de masse, en construisant des équipements de proximité.

     25 Nous encouragerons la fixation unique du prix de l’eau sur l’ensemble du territoire

  1. Au niveau social, nous exigerons le respect des engagements signés le 4 mars 2009, avec le mouvement social.
  2. Nous organiserons une conférence avec les syndicats pour examiner ensemble toutesles revendications qui relèvent de la compétence du Conseil Régional.
  3. Nous construirons une Maison des Syndicats.
  4. Nous prendrons en compte de manière effective le fait syndical guadeloupéen.

Laisser un commentaire