Le  CIPPA apporte son total soutien aux agents municipaux de Goyave en grève depuis 12 semaines pour le maintien de la majoration de traitement de 40% pendant les congés de maladie.

Contrairement  à ce qu’affirme le maire, le maintien des 40% n’est pas lié à la présence effective au travail. Les avantages institués par l’article 3 de la loi du 3 avril 1950, complétée par les dispositions du décret du 22 décembre 1953 et des décrets du 28 janvier et 15 mars 1957, sont liés au séjour de l’agent dan un DOM.

C’est dans ce cadre-là, par exemple, que les agents en poste en France et en congé bonifié dans un DOM, perçoivent les 40% durant la totalité de ce congé.

La majoration de traitement ne peut en aucun cas être supprimée lors d’un congé maladie. Ce serait institué une discrimination entre les agents, selon leur bonne ou mauvaise santé.

Le CIPPA demande au maire de Goyave de respecter le Droit, qui lui sera de toute façon opposé devant n’importe quel tribunal administratif, afin de mettre un terme à ce conflit qui pénalise le service public sur le territoire de la commune et porte atteinte au pouvoir d’achat de salariés, pour la plupart simples cadres C.

Laisser un commentaire