Au moment où des milliers guadeloupéens transitent ou vont transiter par les aéroports français lors de leurs voyages pour se rendre en Europe ou retourner en Guadeloupe il est important de comprendre pourquoi les contrôles de police dans les aéroports frontières.

Les Guadeloupéens et les élus sont choqués des contrôles à ORLY. Nous avons même vu un élu se plaindre et comparer notre sort a celui des ressortissants des ACORES MADERE et les CANARIES, qui eux ne subissent pas ces contrôles. C’est surement embêtant, mais légal ! Pourquoi ? ll se trouve que bien que les RUP, dont la Guadeloupe, fassent parties du territoire de l’Union Européenne, elles ne font partie de l’espace SCHENGEN (hormis les Acores, Madère et les Canaries) qui est un espace ou est autorisé la libre circulation des personnes et l’harmonisation des contrôles des voyageurs. Donc, pour être clair, les marchandises peuvent circuler librement entre la France et nous, mais pas les hommes qui, eux, peuvent être soumis aux contrôles de police à la frontière. ORLY est une frontière de l’Europe, mais aussi …Pôle Caraïbe.

Ce sont là, les contradictions de notre statut de département français et RUP européen. Encore une fois, nos élus interviennent toujours à contretemps, toujours quand le mal est fait, jamais avant. Pour être vraiment efficace, il faudrait qu’ils prennent le temps de lire les textes, les projets de traités etc.., au lieu de faire que de la politique politicienne.

Alain Plaisir,

Président du CIPPA

Laisser un commentaire