Après la gifle du 9 Janvier 2011 à Petit Bourg, nos élus ont accepté de faire un aller-retour à Paris en première classe pour se faire ridiculiser par le Chef de l’Etat Français.

Nous exprimons l’indignation des Guadeloupéens qui ont vécu cette situation comme une atteinte grave à leur honneur.

Il s’agit là d’un véritable camouflet pour la représentation élue de la Guadeloupe.

Nous dénonçons l’irresponsabilité de ces élus qui, par leur démagogie et leurs mensonges, ont conduit dans l’impasse, le processus d’élaboration d’un véritable projet politique pour la Guadeloupe.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté, l’attitude de ces élus qui privilégient leur carrière au détriment des intérêts fondamentaux du pays Guadeloupe.

Nous appelons tous les Guadeloupéens à relever, avec nous, le défi de la construction d’un véritable projet de développement économique, social et culturel dans le cadre d’une vaste politique d’émancipation.

Nous nous inscrivons dans une dynamique nouvelle avec un esprit d’ouverture pour rassembler toutes celles et tous ceux qui aspirent à une nouvelle Guadeloupe, plus humaine, plus harmonieuse avec davantage de justice et de dignité.

 

Organisations signataires

ANG – CIPPA – PCG – UPLG

 

Laisser un commentaire