logo

Le 1er tour des élections présidentielles a délivré son verdict : Reste qualifié, le représentant de la grande bourgeoisie française en la personne d’Emmanuel Macron, avec son programme néo libéral , son désir de plus d’intégration dans une Union européenne qui prône la concurrence libre et non faussée et le libre-échange au service des multinationales . Son programme ne peut répondre aux attentes des Guadeloupéens. Quant à l’autre qualifiée, Marine le PEN, elle est à l’opposé de nos valeurs humanistes et internationalistes. Elle représente tout ce que le CIPPA a combattu et combattra toujours : la Haine de l’étranger, le Négationnisme, l’Islamophobie et l’Exclusion des minorités .Le discours de Marine le PEN a banalisé et a libéré la parole raciste. Nous ne perdons pas de vue, non plus, que l’immigration qu’elle combat, concerne aux yeux de ses partisans, tous les non blancs, c’est-à-dire, les centaines de milliers de nos compatriotes qui vivent en France, qui, à cause de la couleur de leur peau sont considérés , de fait, comme des immigrés.

Pour toutes ces raisons, le CIPPA appelle à barrer la route de l’extrême droite et à voter massivement contre Marine LE PEN.

Le Président du CIPPA

Alain PLAISIR

Laisser un commentaire